Les bases du langage PHP

Rechercher
Boutique en ligne, solution e-commerce, script PHP et PERL : RAYNETTE

Les bases du langage PHP

Premier programme : affichage du traditionnel « Hello World »

Dans les précédents tutoriels concernant les environnements de travail, nous avons montré que PHP était un langage de script dynamique précompilé et interprêté côté serveur. Il nous appartient maintenant de réaliser nos premiers programmes et de les exécuter sur le serveur Web (local ou distant).En programmation informatique, il existe une "tradition" qui est de générer la chaîne de caractères (notez le terme au passage) Hello World ! sur la sortie standard (dans notre cas c'est un écran d'ordinateur). Commençons donc par le tout premier script présenté ci-dessous.

 

Les différents types de commentaires

Comme dans tout autre langage de programmation, PHP dispose de sa syntaxe de commentaires. Il en existe d'ailleurs plusieurs sortes que nous allons détailler. Les commentaires font partie des éléments triviaux dans la réussite d'un programme; et c'est pourquoi il est important de les utiliser avec intelligence.

 

Les constantes

En programmation, il est souvent nécessaire de définir des structures de données dont la valeur ne doit pas changer au cours de l'exécution du programme. Ces structures de données sont typiquement ce que l'on appelle des constantes. La plus connue des constantes mathématiques est par exemple le nombre PI dont la valeur est approximativement 3.1415926535898. Notons que PHP intègre nativement la constante M_PI. Celle-ci pourra alors être utilisée pour tout calcul de circonférence par exemple. Commençons par étudier comment on déclare une constante dans un programme PHP.

 

Les variables

Parmi les concepts les plus importants de la programmation figure la notion de variable. C'est une notion à assimiler et maîtriser pour pouvoir entreprendre les premières applications de base. Nous verrons que les variables font partie des mécanismes qui permettent de rendre une application dynamique. Entrons dans le vif du sujet.

 

Les tableaux (ou arrays)

Nous avons principalement étudié dans les précédents cours les structures de données simples (constantes et variables). En plus de ces dernières, PHP propose des types de données structurés que l'on appelle plus communément des « tableaux ». A quoi servent-ils exactement ? Comment les manipule-t-on ? C'est ce dont nous allons étudier dans ce tutoriel.

 

Les opérateurs

Le tutoriel qui va suivre n'est pas tout à fait un cours mais plutôt un mémo concernant les opérateurs PHP. Il en existe 12 types au total. Nous allons les passer en revue au moyen de tableaux de synthèse. Commençons tout d'abord par les opérateurs arithmétiques.

 

Les structures de contrôle : les conditions

Ce chapitre présente 2 principes importants à assimiler : les condititions et les boucles. Ce premier concept est particulièrement important puisqu'il permet d'effectuer une série d'actions en fonction des conditions que l'on teste. Quant au second, il permet de répéter N fois une série d'actions, et ce dans des temps très courts (à l'échelle humaine). L'intérêt de l'arrivée de l'informatique est de pouvoir faciliter la vie des utilisateurs en exécutant des tâches que ces derniers ne peuvent remplir. Si l'on demande à une personne de compter de 0 jusqu'à 1 000, il lui faudra plusieurs minutes tandis qu'un ordinateur traitera cette opération en quelques millisecondes (voire quelques nanosecondes selon sa puissance de calcul). On comprend alors tout de suite les atouts de l'informatique.

 

[1] [2] »